"Ne te fais pas du mauvais sang..couvcaboud."
        1914... Lettres du front

        Un soldat des Chambarans écrit à sa femme

Auteur : Gilbert Vincent-Caboud
edité par "OUTRE-PART éditions, 38160 Saint Marcellin, 1996,201pages
ISBN 2-950076


page Premiere Guerre Mondiale
page 3e

Présentation
179 lettres , commençant le lus souvent par "Ma chère petite femme", qui vont du 7 décembre 1914 au 23 avril 1916.
Puis 5 elttres qui annoncent à l'épouse qu'elle est devenue une veuve..

Rien sur les combats, ni sur la propagande. rien de glorieux, de patriotique, de  violent. Le quotidien ( l'alcool, le repas partagé), le souci des siens (embrasser les enfants) et la lassitude de plus en plus.
Surtout l'omniprésence de la communauté des Chambarans : il croise son cousin dans les tranchées, ils sont plusieurs "pays" qui se rassemblent pour partager les colis. Mais en 1916, suite aux durs combats vers Verdun, il voit disparaitre /blesser ses proches.

sa famille
Marius Giroud est né à Dionay  en 1893 dans une famille d'agriculteurs peu aisés. Il a au moins deux frères Alphonse (qui sera fait prisonnier dans les Vosges) et Joseph.
Il a épousé Rachel  fille du "Regis" fabricant de tuiles à Dionay aux "Jacques"". Ils ont eu deux enfants André et Gabrielle.
il complète les revenus de la ferme en travaillant à la brasserie de la Trappe chez monsieur Dumasdier

itinéraire du 174 RI d'après les lettres
debut 1915 ils sont dans la Somme ( Rosières, Bayon villers)- juin 1815 à Beauvais , blessé- retour dans sa Cie le 3 juillet 1915 "il y a bien du changement, il y en a la moitié que je connais pas, c'est des nouveaux pour remplacer ceux qu'on a perdus à Hébuterne" p 103  (http://www.chtimiste.com/batailles1418/combats/hebuterne.htm ) puis 11-11-15 part pour Belfort puis 21-12-15 Plombières (Vosges) puis 22-2-16 Villars le sec (Belfort) puis Abbeviliers (Doubs) -29 fevrier  Bar le Duc (Meuse)  par le train. Bois des corbeaux près Douaumont le 21 mars 1916- Lignières (Meuse) 19-4-16 où il meurt.


passages  à retenir pour l'histoire de la Premeière Guerre Mondiale
lettre du 23 mars 1915
caboud53

lettre du 25 mai 1915
caboud86

19 juin 1915
caboud96

9 aout 1915 : la censure s'intensifie
caboud115
caboud116

caboud130


7 janvier 1916
caboud 158

(P 175 ) lundi 6 mars 1916 "je ne  pas trop quoi te raconter, si ce n'est qu'il tombe de la neige et il fait un froid de chien.
Je t'écris sous un hangar où nous sommes cantonnés et j'ai froid aux doigts , je ne peux plus tenir mon crayon..."

La brasserie de la Trappe dans les Chambarans à travers les lettres
lettre du 12 avril 1915 secteur Some-Artois
caboud64

lettre du 16 avril 1915
caboud66

19 juin 1915
caboud100

15 aout 1915
caboud118
Listes des soldats mentionnés (les dates sont celles des lettres)
nom prénom commune compagnie info issues du livre infos sga memoire des hommes
Giroud Marius Dionay 174 RI   9e Cie blessé   28 mai 1916
Pommier Remy Saint Bonnet
(de Chavagne?)
174 RI 9e Cie blessé avant 5-7-15
mort le 30-7-1915
p 114 "le 25 décembre, son frère Joseph a été tué tout près d'ici"
Monnet Chasselay 174 RI  9e Cie p 72" Monnet de Chasselay a été blessé hier matin, une balle lui travaersé la main droite : le voila pour quelques temps tranquille..."
Roybet Saint Bonnet
(de Chavagne?)
174 RI  9e Cie p 96 tué par un obus 11 juin 15
Jallifier 174 RI  9e Cie bléssé par l'obus qui a tué Monnet
convalescent à Avallon 14-7-15
 p 124" il ne reviendra aps au 140 , ayant eu son 4eme enfant pendant qu'il était au dépot, il a été versé dans un régiment territorial"
Bret Roybon 174 RI  3e Cie
puis 1ere cie
28-10-1915 blessé puis plus de nouvelles
Bouyoud Marius Teche 174 RI  3e Cie cousin de Marius Giroud
"en pleine santé " le 5-7-15
Magny le Chalon 174 RI  9e Cie
Pellerin Bessins 174 RI  9e Cie "c'est le mari de cette Trouillet  qui avait travaillé à la fabrique de Saint Antoine, je crois qu'elle était contremaitresse. Tu devais la connaitre quand tu étais chez Bochon".
bléssé le 11 juin 15
hospitalisé à Pont Croix 25-7-15 avec un eclat dans la chaire
p 134 17-9-1915 il a été operé
-à Vaison , le 4-1-16
Bertherin Saint Just de claix fils du marchand de vaches
Gilloz Xavier p 62 "j'ai vu le cousin xavier Gilloz, il partait en reconnaissance, il avait pas le temps de me parler..."
"vu le cousin Xavier" 5-7-1915
Perraud 174 RI  6e Cie "un de mes bleus"
Derbert Teche
Brunet Chatte
Vial le mari d'augustine Astier
Giroud Alphonse Dionay Vosges en mai 15
p 130 7-9-1915 "Tu me dis que mon frère est aux mains des Boches"
Lambert de la cametière à Roybon blessé  3 avril 16
Eugène le 414 mai 15 à Caix
blessé 20 mars 16
Blachon Murinais 174 RI  
Giraud Murinais 174 RI
Guibaud 174 RI
Guémard,  caporal puis sergent le 2 juin 15
Geai Chevrières "au 2e"
Bois Joseph Saint Antoine "52 e"
Lambert Saint Antoine "52 e" "celui qui avait fréqueté la Maria Boissieux"
Soulier Saint Antoine "52 e"
Stanislas Saint Bonnet de Chavagne 12e cie 5-9-15
p 130 "son frère qui est prisonnier depuis el debut, à présent il écrit à sa femme tous els huits jours et il se plaint pas"
p 186- 3-4-16 blessé
Charles x probablement le 2e beu frere ? toujours à proximité
tivollet Saint marcellin x probablement le 2e
Lambert Fernand St Etienne (hameau?) x probablement le 2e
Martin la Verne (hameau?) x probablement le 2e
Gyvolet st marcelln 174 RI 28-10-15 blessé à la tête puis disparu
DUC Chatte x probablement le 2e
Bossan Izeron x probablement le 2e
Ageron Marius Furan 174 RI 9 e  Cie blessé en  16,
convalescent à Bar le Duc 29-3-16 (amputé d'une jambe)
Gregoire Viriville 174 RI 9 e Cie cousin à Marie Monnet de la Trappe
Mège "le grand" Saint Bonnet 75 RI
Finot 75 RI
Revoiron "le charron" 75 RI
chevallier Chasselay 174 RI blessé 3-4-1916; evacué Hotel Dieu à Lyon
Garet Oullins 174 RI
mort 3-4-16
Dumasdier Remy la Trappe fils du directeur de la brasserie de la Trappe
croisé à Lignières vers Verdun 19-4-16
Pierisnard Georges 174 RI  9 e Cie
Odeyer Eugene 174 RI  9 e Cie
Lacroix lieutenant 174 RI  9 e Cie